Un résumé des derniers évènements

Autour du 20 décembre, l’ossature était terminée. Mick a peint et posé le lambris pour le toit (voir photo) et fait un petit tour de chantier pour ajouter quelques finitions.

DSC_0937 (Medium)

Au départ, il était prévu de poser la paille et le mortier ensemble et de monter rangée par rangée. Mais, vu que nous sommes en hiver, nous ne pouvons pas couler le mortier qui gèlerait pendant la nuit. Nous ne pouvons pas non plus arrêter le chantier pendant 3 mois… Donc, Mick a bien contre-venté la structure ; et pour noël, la maison était emballée dans une bâche. La paille pourra donc être bien “ventilée” sans prendre la pluie.

DSC_1013 (Medium)Là, on voit bien les “renforts de structure”

DSC_1014 (Medium)Une partie de la bâche qui entoure la maison

Poser la paille maintenant implique que nous auront besoin d’un échafaudage pour couler le mortier; merci à Christian qui nous en prêtera un.

Les 2 semaines de vacances de noël étaient donc consacrées à la pose de la paille et à l’électricité. Pour info : 100m de câble électrique en 1.5mm² pour les volets roulants + 100 m pour le réseau Internet + 100 m en 2.5 mm² pour les prises de l’étage; il ne restera plus que l’éclairage.

DSC_1086 (Medium)Câblage des volets roulants.

DSC_1056 (Medium)Comme vous pouvez le voir, le tableau électrique sera dans l’entrée, à droite de la porte.

Merci à ceux qui sont venus donner un coup de main malgré les fêtes. J’en profite pour faire un petit appel à la main d’œuvre… Contactez Mickaël par tél ou mail si vous êtes intéressés (il y est tous les week-ends).

 DSC_1008 (Medium)DSC_1006 (Medium)Regardez comme ils ont l’air contents !

A l’heure actuelle, la paille est posée sur quasiment tout le rez de chaussé; et pour l’étage, le mur nord et une partie de l’ouest sont fait. On a rentré toute la paille dans la maison et on espère qu’il y en aura assez (on a subi entre 1 tiers et 1 quart de perte…)

DSC_1010 (Medium)DSC_1062 (Medium)

DSC_1070 (Medium)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos :

  • De la paille partout !
  • Détail du remplissage d’un pilier
  • Le feuillard, indispensable à la solidité de la structure. (Bouts de métal fixés sur la structure entre chaque rangée de bottes)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, je tiens à vous souhaiter à tous une très bonne année 2014 !

 

On arrive à la fin de l’ossature

DSC_0884 (Medium) Après quelques week-end et après-midi de plus, on arrive à la fin de l’ossature. La maison ressemble maintenant à une immense tente, avec sa bâche recouvrant le toit.

Depuis la dernière fois, les chevrons ont été posés, Mick a terminé l’avancée au premier et quelques coffres de volets roulants qui manquaient. Plus qu’une petite vérification générale et cette étape sera terminée.DSC_0874 (Medium)

Autres nouvelles :

Le chemin d’accès, plein de boue et impraticable depuis 1 mois, a gelé avec le froid de ces derniers jours… On peut donc à nouveau entrer la voiture.

La bâche a bien résisté à la neige… moins au vent… Elle demande une surveillance rapprochée, mais pas de gros dégât pour l’instant.

L’emménagement est repoussé à la fin de l’été, nous espérons avoir le rez-de-chaussé habitable à ce moment là.

Le toit, ça continue

La semaine du 28 octobre au 3 novembre, Micka était en vacances. Plusieurs sont venus nous aider. Bien sur, on aimerait toujours que ça aille plus vite; mais je vous mets quelques photos de l’avancement. En gros, au 14 novembre, les échantignoles, pannes et la moitié des chevrons sont posés et fixés.

Ce qu’il faut retenir, c’est que c’est bien plus long de préparer, scier, calculer, peindre (pour le bout des pannes), ajuster; que de poser les sections sur l’ossature et de les fixer.

Pour finir, j’ajouterais que nous avons eu beaucoup de pluie et qu’un matin, Micka a découvert que la bâche s’était envolée pendant la nuit. Nous espérons que la paille pourra sécher au maximum et qu’il n’y aura pas trop de perte. Les coffres de volets roulants sont bien étanches… puisqu’ils étaient tous pleins d’eau… L’OSB survit bien, il a séché assez vite sans gondoler. La neige n’est pas loin et nous devons absolument couvrir la maison au plus vite. Un peu de stress donc.

Comme promis, des photos :

DSC_0773 (Medium) DSC_0784 (Medium) DSC_0790 (Medium)DSC_0787 (Medium)

 

DSC_0804 (Medium)DSC_0814 (Medium) Pierre coupe les sections pour les pignons, Micka les installe en faisant l’équilibriste et Ged fabrique les échantignoles à la tronçonneuse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les pannes sont posées et bientôt, les chevrons recouvriront les deux pans du toit. Merci à Jérémy, Marc et Evelyne qui ne sont pas en photo mais qui n’ont pas chômé !!

Les fermes sont sur le toit !

Si comme moi, le titre de ce post vous fait penser à des vaches et des chèvres sautant sur des tuiles, voilà quelque chose qui étendra votre culture générale. La ferme, est composée d’un poinçon, entrait, arbalétrier et contrefiche

D-fermes-01Source : http://charpente-total-bricoleurs.wifeo.com/les-fermes.php

Le 19 octobre, Jérémy est venu nous donner un coup de main et nous montrer comment fabriquer et assembler nos fermes. Le lendemain, aidé par trois étudiants dans le cadre d’un chantier participatif, la première ferme était assemblée.

Pour ce faire, on trace au sol le plan de la ferme grandeur nature. Les découpes sont ensuite effectuées à la scie égoïne et la scie à onglet, et des entailles de différentes formes sont pratiquées dans le bois à l’aide d’un couteau à bois et d’un marteau.

On assemble alors les différents morceaux et on les fixe.

DSC_0701 (Medium) DSC_0712 (Medium) DSC_0716 (Medium)

Le samedi suivant, aidé par le groupe de jeunes de Siloé, nous avons monté la ferme sur l’ossature à l’aide d’un palan fixé sur une grue de fortune fabriquée avec les matériaux présents sur le chantier.

DSC_0732 (Medium) DSC_0754 (Medium) DSC_0763 (Medium)

Dimanche 27, Mickaël termine les découpes et assemble la deuxième ferme. Lundi, Pierre, Jean-Mickaël, Clément et Stéphane aident à la mettre en place.

DSC_0767 (Medium) DSC_0769 (Medium)

Les fermes sont sur le toit !

Ossature, évolution depuis le 19 Aout !

Le montage de l’ossature avance.

Micka a repris le boulot en Septembre, il est donc moins présent sur le chantier. Il ne peut y travailler que le week-end et la météo nous joue des tours : il fait beau toute la semaine et il pleut le week-end!

Néanmoins, le rez-de-chaussé est terminé, les solives sont posées et le premier avance bien. Des planches d’OSB ont été posées temporairement sur les solives afin de pouvoir marcher au premier. Elles seront remplacées par du lambris (il s’agit d’un choix esthétique). Une poutre métallique HEB240 de 7m repose sur le mur porteur d’un côté (mur du futur bureau) et un poteau en bois de l’autre (poteau faisant partie de l’ossature). Elle traverse la pièce dans sa longueur et soutient les solives. Nous avons choisi de la laisser apparente et l’avons vernie pour conserver son aspect brut.

Une attention particulière a été portée à la création de caissons pour volets roulant. Le dispositif sera développé dans un autre post.

Enfin, dernière nouveauté, nous avons rentré la paille dans la maison.

 

Quelques Mercis :

Nous remercions tout ceux qui ont participé lors du montage de l’ossature (pardon pour les oublis) : Jeremy, Nico, Matthieu, Stéphane, Paul, Myriam, Gédéon, Marc, Evelyne, Maxime, Georges et les autres…

Le chantier a également accueilli la visite des membres du LOCIE (Laboratoire Optimisation de la Conception et Ingénierie de l’Environnement) où Micka travaille, pour une visite conviviale autour d’un barbecue. Nous remercions ceux qui ont pu aider le matin et tout ceux qui se sont déplacés.

 

Et pour terminer, des photos !

Photos d’ensemble :

DSC_0497 (Medium)DSC_0544 (Medium)DSC_0545 (Medium) DSC_5661 (Medium)DSC_0718 (Medium)

 

Détails :

DSC_5673 (Medium)DSC_5668 (Medium) DSC_5672 (Medium)DSC_5503 (Medium)

Les visiteurs travailleurs :

DSC_0539 (Medium) DSC_0535 (Medium) DSC_0599 (Medium) DSC_0598 (Medium) DSC_0593 (Medium) DSC_0591 (Medium)

On démarre l’ossature

Une maison GREB comporte une double ossature en bois. Le 15 Aout, nous avons commencé par fixer les lisses basses sur les moellons remplis de béton. On oublie pas de mettre une bande d’arase pour la rupture de capillarité. Sur lesquelles on fixe les poteaux verticaux.

Chaque poteau est recoupé à la bonne longueur grâce à une scie à onglet.

Cette partie des travaux est bien agréable pour Mick, c’est intéressant, ça avance vite et on voit rapidement la maison prendre forme.

DSC_0295 (Medium) DSC_0298 (Medium) DSC_0304 (Medium) DSC_0309 (Medium) DSC_0485 (Medium) DSC_0488 (Medium) DSC_0493 (Medium) DSC_0254

La vie sur chantier

Un post pour vous raconter comment se passe nos journées d’été.

En juillet, Mick avait encore du boulot à l’université donc il a jonglé entre le chantier et les réunions.

En Aout, l’université ferme ses portes. Mick est donc sur le chantier de 8h30 à 12h et de 15h à 19h. Entre midi et 15h, il fait vraiment trop chaud.

 

Mick tient bien le coup, aime ce qu’il fait et garde sa motivation. Il a bien bronzé.

Eliel passe de bons moments dans la caravane et patauge gaiement dans la baignoire.

Quand à moi, je vais bien aussi mais j’aimerais aider plus.